14 Replies to “La gestation pour autrui ou GPA (reportage) – Les Tabous de … La naissance 6”

  1. Les gens disan que la gpa est abominable n'en savent rien de ce qui est d'être stérile!! Nous on a fait la gpa complètement légale et encadrée en Ukraine chez Biotexcom et on en est fier, tout notre entourage le sait! On n'a rien à cacher, on n'avait pas d'autre choix qui ne regarde que nous.

  2. Je viens juste de lire votre publication. Je pense que la maternité de substitution est un grand pas en avant pour avoir un bébé. Il est plus prioritaire, sûr et flexible que l'adoption ou autre chose. Comme cela vous intéresse, je voudrais recommander une clinique avec laquelle j'ai eu la meilleure expérience. Biotexcom est la meilleure clinique pour de tels services selon mon expérience. Ils ont des prix raisonnables et offrent un traitement de qualité. De plus, ils ont leurs propres substituts. Et la bonne nouvelle est qu’ils vs offrent une première consultation gratuitement. Vous serez également autorisé à signer un contrat avec eux sur place.. Je pense que ce sera une excellente option pour vous. Pensez à visiter leur site Web pour en savoir plus sur cette technique. Je suis de tt cœur avec vs.

  3. la gpa n’est pas seulement une option mais l’unique alternative quand on souffre de serieux problèmes des appareils genitaux comme par exemple un uterus bicorne ; je faisais partie des personnes qui critiquais sevèrement cette pratique jusquau jour ou mon medecin m’a appris que j’etais incapable de concevoir naturellement ; j’avoue qu’en ce moment precis tout mon monde de confort s’est soudainement effrondrer ; c’est mon arrivee en ukraine plus precisement au centre biotex qui m’a redonne espoir ; bien que toit n’a pas été parfait lors de mon parcours en termes de qualite de services, j’ai enormement apprécié par les tarifs proposés et l’accompagnement dont beneficies les parents d’intention durant toute la procedure ;

  4. L'Ukraine est définitivement célèbre pour son programme de maternité de substitution. Il aide des milliers de couples infertiles tous les jours. C'est vraiment une bénédiction déguisée. J'espère que cette vidéo guidera toutes les personnes qui en ont besoin. J'ai aussi opté pour cela. Et honnêtement, je n'ai jamais été aussi heureuse. Bonne chance à tous ceux qui luttent contre l’ifertilité.

  5. Mais c'est quand même dangereux pour Stella de porter des triplés! Je comprends bien les sentiments de la mère d'intention, cependant il est inadmissible d'exposer la mère porteuse à un risque augmenté. Nous on a aussi appris que tous les trois embryons transférés chez Biotex étaient viables, mais là on ne laisse jamais plus de deux car de cette façon la santé de la mère porteuse est mise en danger, et on a accepté ceci avec compréhension.

  6. La guerre froide en Gestation pour Autrui entre les cliniques Américaines et celle de l’Europe.Voici un bel témoignage qui montre à quel point les beaux paroles changent l’immage https://www.youtube.com/watch?v=VJSXpPUdYaw. Ici nottament nous avons une enquete dans l’industrie de la médecine procréative. Précisement la gestation pour autrui. Les couleurs des deux cotés sont très contraste. Au premier coup d’oeuil, la clinique ou la GPA est accecible pour les couples homos, nous apparait belle, noble et transparente. Celle de l’Ukraine est montré aux nuances noires, matérialistes et 100 pourcent marchandes ! Est-ce vraiment comme ça? Ou bien les cliniques procréatives ne se diffèrent que par le price list ? Si c’est l’exigeance des clients qui change tout ?
    C’est quoi cette méthode procréative ? C’est quand une femme accepte de porter un enfant pour un autre couple. Donc, elle tombe enceinte, mais l’embryon génétiquement appartient au couple. Comme ça on obtient un quatro en rélations famalliales – elle, lui, gestatrice et le bébé. Tous les quatres sont une famille, mais souvent la gestatrice est expulsée de cette rélation. De plus, le choix est fait pour l’enfant, s’il saura qui est sa mère biologique ou pas.
    Et ce choix de respecter les droits de tous reste réalisé généralement par le couple désirant acceder à la GPA. Les cliniques américaines affiche beaucoup la nécessité des rdv entre couple et future mère porteuse. En Ukraine ce n’est pas obligatoire et les couples français ne sont pas enthousiastes à rancontré la femme qui les aide. Ce qui n’est pas normale, à mon avis de la part des couples. Ce comportement consomateur provient des clients. Mais on accuse toujours la clinique…
    Du coup on ne sait pas si tous les clients en Amérique créent la rélation avec la gestatrice. Je suis certaines que dans leurs majorité les couples en GPA en Amérique évitent le rdv avec la gestatrice. Ou ne le font que par l’indication de l’ageance.
    Et si le couple qui arrive en Ukraine demmandait le rdv avec la donneuse avant que le traitement commence ? Evidement, la clinique faira le mieux possible pour satisfaire leur clients. Donc la pureté et la moralité de la GPA dépend le plus du couple qui en a besoin.
    Je pense que meme rénummérée pour la gestation, la mère porteuse ne doit pas etre traitée comme une partie de buisnes. Comme un robot. Le couple est obligé de se rendre compte de l’aide rendu par la gestatrice et en etre réconnaissant. S’ils croient avoir payé et que ce soit finit…. Je doute qu’ils sont prets à devenir parents.
    La seconde chose qui me dérrange ici, c’est queles couples hétéros ici sont opposés aux couples homos. Si on parle de l’égalité entre heteros et homos cette opposition est fausse. Sinon, cela devient une insulte. Pourquoi créer le conflit ?
    Puis, il parrait que l’accent péjoratif est mis sur le centre pma en Ukraine parce que là la GPA est reservé que pour les couples hétéros mariés. Ce qui tiens aux couples homosexuels, il n’ont pas le droit à la gpa en Ukraine. Certains me jugeront, mais je préfère la famille classique.
    Et au fait il existe plein des travaux scientifiques réalisé en Amérique qui démontre la différence du millieux hetero et homosexuel en famille. La plus independente est celle du Mark Regnerus, qui fait beaucoup de polémique. Et qui lui a couté son carrière à l’Université.
    Son recherche recherche a été mené d’apres les sondages anonymes parmi les adolescents et adultes. Donc le priorité était de questioner les personne consciente et independantes dans leurs jugements sur leur enfance. Pas comme dans les articles de ses collègues où les enfants questionnés ont été choisit par la commune homosexuelle.
    La recherche fut réalisé parmi telles catégorie comme famille heteros, en couple, divorcé, mère ou père solitaire, couple gay, couple lesbienne etc. Les résultats du sondage évoque le niveau de vie des personne grandies dans ces types de famille. Nottament, le niveau de salaire, resultat scolaires, collège, université, s’il vivent grace aux aides sociales, s’ils ont une famille, orientation sexuelle et si jamais ils ont eu le contact sexuel avec l’un des parents.
    D’après ces statistiques les meilleurs résultats ont été obténus par les personnes grandies en couple hétéro marié. Les plus nombreux à vivre grace aux aides sociales sont les enfants des couples gays. Et la nombre des contacts sexuelles entre parent enfant est assez haut. Les résultat déatudes modéré à comparer avec les couples hétéros. Les couples lesbiennes ont le taux le plus élevé descontacts sexuelles entre parent enfant. Attention, ici il n’y a aucune homophobie, ce sont les chiffres. Les chiffres n’ont pas d’opinion, elles sont juste présente. Vous pouvez toujours consulter l’original de l’article pour savoir tous les détails sur la méthode de la recherche. Ou si vous doutez des résultats dérivants.
    En conclusion, ce que je voulais dire par ce long message. Qui n’exprime d’ailleurs mon avis que de la manière brève. C’est que la clinique à l’Est de l’Europe est plutot meilleure. Tout à fait parce que les conditions de la GPA sont plus exigeantes. Et expulsent toutes les catégories de la famille différantes du marriage hétérosexuel.
    Et on ne peut pas parler ici de l’homophobie ou d’inégalité. Parce que la GPA est apparu pour aider les femme avec les pathologies en fertilité graves. La gestation pour autrui ne doit pas etre le moyen de montrer l’égalité entre hétéros et homos. La GPA c’est pour aider une femille à se former. La GPA doit exister exclusivement pour aider les femmes qui souffre d’infertilité. La GPA c’est pour donner la vie, pas pour la casser.

  7. Nous avons également décidé d'avoir des mères porteuses à l'étranger. Les coûts de cette procédure sont trop élevés pour nos capacités. Nous voulons avoir des enfants, peu importe quoi! D'abord, nous avons essayé la FIV. Nous avons eu 5 cycles et tous ont échoué. Chaque échec était insupportable. Chaque cycle suivant était comme un couteau dans mon cœur. La FIV nous a fait perdre beaucoup d'argent. C'est pourquoi nous devions trouver une clinique avec de bonnes conditions et un prix inférieur. Nous avons choisi le biotexcom ukrainien. Tout d'abord à cause des commentaires positifs à son sujet et les prix raisonnables. Cette clinique est vraiment populaire, si je devrais dire. Nous étions là en juillet pour rencontrer notre médecin. Il y avait vraiment beaucoup de gens. Nous étions debout dans les lignes pendant des heures et il y avait beaucoup de couples qui séjournaient avec nous. Nous avons tous un but et je suis heureuse de trouver cet endroit qui peut nous aider à avoir des enfants.

  8. la PMA et la GPA est évidemment nécessaire. La France devient stérile chaque année. Et on doit demander l'aide les autres pays où la GPA est légale(Ukraine,Inde….)
    Car notre système reproductif n'évoluera pas à la parthénogenèse il faut utiliser tous les moyennes de reproduction

  9. C'est bien intéressant si on pratique les rencontres des "nounous" chez Biotexcom. On s'y est adressé il y a longtemps et à l'époque il n'existait pas cette possibilité. ça aurait du être sympa de partager l'expérience entre tous les participants, la mère biologique y inclue.

  10. La GPA est une ABOMINATION. Ça me déchire le coeur d'être obligé de dire cette vérité vis à vis de ces enfants innocents qui naissent de cette manière.
    Bienvenue dans la société individualiste et matérialiste ou tout est bon à vendre ou à jeter, où tout est monnayé, même les enfants et le ventre des femmes ! L'argent et l'individu Roi ! Notre société est à vomir ! Quand est ce qu'on pourra choisir le sexe de son enfant, la couleur de ses yeux, de ses cheveux… ? Ah j'ai oublié c'est déjà possible ! Ça aussi c'est formidable ? Bienvenue à Gattaca !

  11. C'est une merveilleuse histoire! J'ai connu les mêmes émotions moi en tant que mère d'intention dans une clinique ukrainienne Biotexcom et je suppose que ma gestatrice ressentait des émotions pareilles à celles de cette Américaine, Stella. Je pense qu'une fois on devient maman, on a envie que chacune en connaisse également le bonheur!

  12. pour moi perso la gpa en ukraine est devenue une possibilité que j'ai cherché pendant environ 10 ans! je remercie infiniment à tous mes coordinatrice et médecins. notre petit bout de chou devient de plus en plus grand et je n’arrête pas de me réjouir! malgré toutes les épreuves on a eu notre happy-end)))
    il existe des gens qui sont contre la maternité de substitution mais bon… chacun a son opinion.

  13. on joue pas avec la procréation,j'comprend cet égoïsme parentale,tout être qui naît dois avoir une mère et un père! https://youtu.be/PXP3wj9V_GQ

  14. Bonjour tout le monde ! J'ai un parcours assez particulier . J’ai 38 ans et mon mari 41. Et je voudrais savoir vos opinnions sur maternité de substitution à l’étranger. J'ai l'utérus bicorne. Alors même ayant les ovocytes d'une bonne qualité je ne peux pas porter mon bébé. Le seul moyen d'avoir un enfant pour notre couple c'est GPA. Souvent je me sens jugée par les gens qui m’entourent.
     Il m'a fallu 2 ans pour prendre ma décision. Je faisais mon choix parmi les pays d’Europe où le GPA est une pratique légale. Enfin je me suis persuadée que j'irai en Ukraine faire mon enfant avec mes ovocytes et le sperme de mon mari. On s'est rendu dans une clinique à Kiev. On a signé un contrant simple, sans lux sans quelques caprices comme le choix du sexe de mon enfant. Si vous acceptez la procréation médicale pour avoir un bébé c'est que c'est votre dernière chance. Peu important si ce serait 1 enfant ou 2 ou 3. Peu important le sexe d'enfant. Quand le couple conçoit un enfant naturellement c'est impossible de choisir ce bébé. Ce sera plutôt votre destin et destin de cet enfant. Et voilà la question toute a fait logique… Peuvent-ils vraiment être parents?  Ce n'est pas pour rien que les gens ayant tels caprices ne sont pas capable de donner la vie. Moi j'ai tant souffert pour avoir un enfant.Je m'en fous du sexe de mon enfant, je le veux pour aimer. Tout simplement.
     La mere porteuse est tombée enceinte dès le premier transfert. On m'a queullit 15 ovocytes. Avec lesquels 8 Embry ont été obténus. 2 brybrys transférés. Le premier septembre j'ai rencontré la femme qui est notre mère porteuse. Une jeune emme de 26, en pleine santé et toute charmante. Jusqu'à aujourd'hui la grossesse se déroule bien. J'attends mes enfants. Pour instant les deux foetus vont bien si tous les 2 vont naitre je serai 2 fois heureuse! Ce sera le vrai cadeau pour moi. Je suis prête =) La naissance d'enfant est un miracle! Toujours, et les jumeaux c'est le double bonheur. Maintenant j’attends l’écho de 20 SG .

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *