One Reply to “La pratique de la gestation pour autrui: quels enjeux pour la Suisse”

  1. Je suis passée par la gestation pour autrui pour avoir ma petite fille, on a dû donc nous déplacer vers l'étranger (l'Ukraine, clinique Biotexcom) pour y recourrir. Je serai reconnaissante à vie à cette merveilleuse femme qui nous a rendu un tel service! Cette expérience a été vraiment enrichissante pour nous trois et je veux qu'on garde tjrs contact avec elle et que notre fille sache comment elle était venue au monde.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *